Parole aux salariés du CDS de Lyon

L'équipe de la Délégation Nationale est allé à la rencontre des salariés pour les interroger sur leurs conditions de travail. 
Ils ont été 148 à répondre aux questionnaires avec en points négatifs, la charge de travail et le manque d'effectif qui entraînent une dégradation des conditions de travail.
Ces résultats sont à compléter par ceux de l'enquête d'évaluation des conditions de vie au travail qui démontre que 25% des salariés sont en stress élévé dans les CDS/PSC.
La CFDT le réaffirme, si elle n'a pas signé les accords d'accompagnement des différentes transformations du réseau, c'est bien parce qu'ils ne traitaient pas assez des conditions de travail pour les salariés qui resteraient

Présentation des futurs CSEE

Présentation des futurs CSEE

Ce jeudi 13 septembre, la Délégation Nationale avait invité toutes ses équipes à participer à une présentation des futurs Comités Sociaux et Economiques d'Etablissement. Ensuite, un temps d'échange a permis de clarifier quelques interrogations légitimes. 
Chaque équipe va reçevoir un 4 pages du "Lien des IRP" en version électronique, il est d'ores et déjà disponible ICI

Comité social et économique d'établissement CSEE

Actualité réservée aux Adhérents.
Veuillez vous identifier.

Message dans la presse de la directrice de la responsabilité sociale au travail...mais pas celui de circonstances !

Quelques jours après la restitution de l'enquête sur l'évaluation des conditions de vie au travail, et les chiffres alarmants du taux de stress élévé, surtout dans le réseau, la directrice de la responsabilité sociale au travail de Société Générale s'exprime dans la presse...sur la réussite du télétravail dans l'entreprise. (voir l'article des échos.fr ) !
Certes c'est une belle avancée, la CFDT le reconnait et y à participer activement lors de la négociation puis en signant l'accord télétravail. Le dispositif demande à être élargi à d'autres métiers et d'autres entités. Encore trop de Directions sont frileuses à ce type d'organisation du travail et à l'élargissement au 2ème jour qui ne concerne que 5% des salariés à ce jour.
La CFDT aurait aimé que la Direction s'exprime sur les actions immédiates mises en places concernant l'augmentation alarmante des risques psychosociaux dans le réseau. 

Restitution de l'enquête d'évaluation des conditions de vie au travail 2018

Restitution de l'enquête d'évaluation des conditions de vie au travail 2018

Vous avez répondu à l'enquête sur l'évaluation des conditions de vie au travail en mars 2018.
La Direction vient de nous transmettre les résultats le 6 septembre lors d'une réunion de l'observatoire de la Qualité de Vie au Travail. Une simple présentation de quelques chiffres avec une comparaison avec la première édition. Le document indique que l'analyse des résultats de l'enquête a été faite entre avril et juin 2018, mais aucun commentaire de la part de la Direction sur les évolutions. Et pourtant la situation s'aggrave dangereusement sur BDDF, le taux de salariés en stress élévé est en forte augmentation, dans  les Back office du réseau (CDS et PSC) mais surtout au niveau des agences avec 33 % en moyenne de salarié en stress élévé avec des pointes basses à 28 et des pointes hautes à 40%.
La situation est alarmante. La CFDT réclame des actions immédiates. La CFDT rappelle les obligations de l'employeur inscrites dans les articles L4121-1 et suivants du code du travail. 
L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.
 Ces mesures comprennent :
1° Des actions de prévention des risques professionnels ;
2° Des actions d'information et de formation ;
3° La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés.
L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes.
La CFDT ne se contentera pas d'un constat et d'une comparaison avec les les autres banques du secteur qui sont dans le même cas.

Résultat complet de l'enquête sur l'évaluation des conditions de vie au travail

Actualité réservée aux Adhérents.
Veuillez vous identifier.

Handicap dans l'entreprise  : bilan et actions 2017

Handicap dans l'entreprise : bilan et actions 2017

En 2017, la SG a embauché 40 salariés handicapés dont 16 en CDI, 13 alternants et 11 CDD. 65 % l'ont été dans le réseau. 
Tout employeur occupant au moins 20 salariés est tenu d'employer à plein temps ou à temps partiel des travailleurs handicapés dans une proportion de 6 % de l'effectif total de l'entreprise.
Société Générale avait un taux d'emploi de 3,17 % en 2016 contre 1,79% en 2007. Les accords successifs et le travail de Mission Handicap portent ses fruits mais trés lentement.
Société Générale complète son action en augmentant ses achats auprès du secteur adapté ou la Reconnaissance de la Qualité de Travailleurs Handicapés.
La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel prévoit de modifier les modalités d’accomplissement de l’obligation d’emploi des personnes handicapées d’ici 2020, ainsi que les obligations déclaratives. La CFDT va dès à présent chercher à anticiper les impacts de ces nouveautés législatives.

Le Nouvel Observ'Acteur de l'été

Un grand forum des métiers est organisé fin septembre, une occasion de mieux se connaître !
Pas d'incitation de l'employeur pour venir en vélo.
Résultat de la répartition de l'enveloppe de résorption des écarts salariaux sur Nantes.
Le handicap dans l'entreprise, SGSS à la traîne.  

Contactez nos correspondants !

Contactez nos correspondants !

Derrière chaque thématique sociale, une équipe de militants Cfdt-sg est en charge du dossier. 
Ils se réunissent en groupe de travail chque fois que cela est nécessaire, participent aux négociations ou réunions avec la Direction. Ils sont référents sur le sujet.
Nous en rendons publique la liste pour vous permettre de les connaître et les interpeller plus facilement via le site.
Faites connaissance avec eux !
A cette occasion, nous avons rajouté leus photos ainsi que pour l'équipe de la Délégation Nationale et la Commission Nationale d'Entreprise. Mettez un visage sur les noms et les voix de vos interlocuteurs.

Egalité Professionnelle : constats et actions

Egalité Professionnelle : constats et actions

La commission de suivi de l'accord sur l'égalité professionnelle permet de faire le point chaque année sur la situation entre les hommes et les femmes concernant, le recrutement, la formation, la part des femmes aux postes dans les "hautes sphères", le temps partiel, les rémunérations, la résorption des écarts, la maternité... 
L'accord arrive à échéance le 31 décembre 2018, l'occasion de revendiquer de nouveaux droits ou réaffirmer et clarifier les droits existants.
N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire par de votre expérience et de vos idées sur le sujet.