PEROB, EAS, FUSION, LYXOR, COP26 : REMETTONS LES PENDULES A L’HEURE

Publié le 2021-11-08
Temps de lecture : 5 min.
CFDT Société Générale
PEROB, EAS, FUSION, LYXOR, COP26 : REMETTONS LES PENDULES A L’HEURE

Les sujets d'actualité ne manquent pas... Nous vous proposons d'y voir plus clair :
 

  • Le PEROB ne vous parle pas ? Nous vous apportons des clarifications
  • C'est la période des EAS : quelques conseils pour mieux valoriser vos attentes
  • La FUSION SG/CDN fait encore couler beaucoup d'encre : nous remettons les choses au point
  • Le départ des salariés de LYXOR vers AMUNDI approche : quelques précisions utiles des élus CFDT d'Amundi
  • La COP26 s'achève le 12 novembre : et la SG dans tout cela ?

Lire l'intégralité du courrier des centraux du 08/11/2021 en PDF 

CFDT Société Générale

Les sujets d'actualité ne manquent pas... Nous vous proposons d'y voir plus clair :
 

  • Le PEROB ne vous parle pas ? Nous vous apportons des clarifications
  • C'est la période des EAS : quelques conseils pour mieux valoriser vos attentes
  • La FUSION SG/CDN fait encore couler beaucoup d'encre : nous remettons les choses au point
  • Le départ des salariés de LYXOR vers AMUNDI approche : quelques précisions utiles des élus CFDT d'Amundi
  • La COP26 s'achève le 12 novembre : et la SG dans tout cela ?



TOUT SUR LE NOUVEAU PLAN EPARGNE RETRAITE OBLIGATOIRE VALMY (PEROB)

HRCO a communiqué le 21/10 sur le nouveau Plan Epargne Retraite Obligatoire (PEROB) pour les salariés SG.
C'est la version Entreprise du PER individuel vendu par la Bancassurance et les courtiers aux particuliers.

Fin du PERCO et de l'IP Valmy
Le PEROB Valmy est donc notre nouveau dispositif d'épargne retraite supplémentaire.
Il remplace désormais :
  • l'ancien PERCO à versement volontaire, abondement à hauteur de 600€ maximum par an et sortie possible en capital (fermé depuis juin dernier)
  • l'IP Valmy (dispositif Article 83) alimenté par les cotisations obligatoires de l'employeur et du salarié avec sortie en rente (fermé depuis septembre dernier)

Pas d'amélioration « Produit » significative
Formules globalement
identiques
mais regroupées
dans une même enveloppe
Versements volontaires,
avec report d'imposition,
possibles à partir de novembre
« Epargne salariale »
ouverte au 2nd semestre 2022.
Vous avez peut-être intérêt à refuser le transfert de votre IP Valmy avant le 15 Novembre

Au 1er janvier prochain :
sans action de votre part, transfert des
fonds de l'IP Valmy sur le PEROB
Depuis juillet dernier :
seuil pour sortir en rente l'IP Valmy* relevé à
100 € mensuel
* Selon le simulateur Sogeretraite, cela correspond
actuellement à un capital IP Valmy de 34 932 €.
Si vous privilégiez la sortie en capital plutôt qu'en rente (quand cela est possible et, selon votre situation, la date de votre retraite et le temps que vous resterez à la SG), vous pourriez avoir intérêt à conserver l'IP Valmy et n'imputer que les nouvelles cotisations sur le PEROB.
=> Dans ce cas, vous devez le signaler par Lettre RAR avant le 15 novembre à HRCO/SMF/APM/PAI, à l'attention de M. Bocian.

Bizarrement, la Direction a prévu de communiquer plus précisément et d'accompagner les salariés après cette date (16 et 18 novembre). => Les OS (Organisations Syndicales) ont demandé une révision du calendrier.

Bien entendu, vos Représentants de Proximité CFDT sont à votre disposition pour répondre à vos questions.



L'EAS, C'EST MAINTENANT !

Ne tardez pas à solliciter votre responsable
Les augmentations, revalorisations et promotions ne sont annoncées qu'en mars, mais saviez-vous que la procédure d'EAS débute avant même que ne soient bouclées les évaluations (PDP) de l'année écoulée ?
Sans négociation, il est très peu probable que vous soyez satisfait lors des annonces...

C'est donc dès à présent qu'il faut préparer ses arguments et faire part de ses attentes à son responsable : votre salaire est tout autant affaire de négociations individuelles que de reconnaissance du travail accompli.

Remettons des éléments importants en perspective :
  • Si nous prônons une part de négociations collectives (NAO), nous sommes là pour vous aider ou vous accompagner dans vos démarches individuelles.
  • Les tableaux de salaires moyens, diffusés par d'autres OS et utilisés tels quels, ne produisent pas ou peu d'effet.
Faisons ensemble le point sur votre situation, échangeons sur nos expériences, vos demandes n'en seront que plus efficaces !


FUSION SG/CDN : CLARIFIONS NOTRE POSITION

Depuis octobre 2020, nous vous communiquons notre opposition totale à ce projet (cf. notre tract  du 7 octobre 2020). Il s'agit ici de l'avenir du groupe, de son image et de son attractivité  commerciale. Mais aussi, et surtout, des milliers d'emplois détruits par cette fusion.

Le 12 octobre 2020, la direction de la Société Générale diffusait son dossier opérationnel (2000 pages uniquement consacrées aux impacts du projet de fusion sur l'emploi dans le réseau et les Centraux, SG et CDN confondus).

Le bilan est sauvage : 6200 suppressions brutes de postes (dont 875 dans les Centraux) pour une perte nette de 3700 emplois dans le groupe.
En revanche, aucune étude détaillée ne complète le dossier économique initial. Il est donc demandé aux salariés de croire sur parole aux choix de la direction !
Aucun élément chiffré (économique, commercial, stratégique, prévisionnel...) en montrant la pertinence ne nous a été fourni. Mépris des élus ou manque de certitudes ?
Ce choix "stratégique" ressemble trop à un pari. On le sait, à parier, on peut parfois gagner… mais plus souvent perdre. Et de beaucoup !

Certains collègues s'inquiètent des risques psychosociaux. C'est louable et nous partageons ces inquiétudes, mais,  sans les négliger aucunement, nous pensons que les enjeux vont encore plus au-delà de ces questions.
Et nos arguments d'opposition au projet sont encore plus d'actualité aujourd'hui. Les doutes renouvelés des équipes d'ITIM sur la pertinence de YOGA renforcent nos craintes et nos interrogations sur les engagements en délais, charges et richesse fonctionnelle du futur SI, brique indispensable du projet de Vision 2025 !


LYXOR : NE CROYEZ PAS TOUT CE QUE L'ON VOUS RACONTE.

Nous avons sollicité nos collègues CFDT d'Amundi (élus majoritaires au CSEE) pour faire le point sur ce dossier.
A l'approche du Day 1 des inquiétudes légitimes ont émergé chez nos collègues
de Lyxor, parfois alimentées par des rumeurs anxiogènes. Voici les informations rétablissant la vérité :
Ouverture des postes
pour les "Ex-Lyxor" au Day 1
Pas de recrutements
externes en nombre sur
les compétences
apportées par Lyxor
Aucune discrimitation à venir
des "Ex-Lyxor"
La CFDT Amundi a fait inscrire dans l'avis de leur  dernier CSE que les postes en mobilité interne soient ouverts aux salariés ex-Lyxor dès le Day 1* (31/12/2021), sans attendre le Day 2 (fusion juridique), et sous condition d'avoir transféré leurs connaissances.
* La demande d'ouverture avant le Day 1 n'était légalement pas possible.
Actuellement les postes ouverts chez Amundi (environ 90) sont prioritairement ouverts en interne Amundi ou au sein du groupe CASA. Les recrutements externes sont soit gelés, soit réduits et seulement quand la ressource n'existe pas chez Amundi. Nos collègues élus d'Amundi insistent sur le fait qu'après le Day 2, il n'y aura aucune discrimination due à la provenance des salariésIls s'engagent à être particulièrement vigilants sur ce point et à ce que l'équité absolue soit appliquée à tous les salariés, que ce soit pour les mobilités et les reclassements internes.
Maintien d'une cible de 150 synergies de postes

C'est un point d'ombre qui persiste, annoncé au marché par Amundi lors de l'acquisition de Lyxor.
Les 90 postes seront probablement en partie retranchés des 150 synergies annoncées.
En outre, la forte possibilité d'ouverture d'un plan de départ volontaire, dans des conditions sans doute proches de celles que pratique la Société Générale n'est pas à écarter. Cela relèvera toutefois des choix et responsabilités d'Amundi.
Cela concernera essentiellement la France. Dans cette perspective il faut prendre en compte l'existence de 90 postes ouverts mais aussi que la Direction d'Amundi souhaite conserver toutes les ressources pour occuper les postes vacants, que ceux-ci proviennent originellement d'Amundi ou de Lyxor.


SOCIETE GENERALE ET COP26

Engagement sincère de lutter contre le changement climatique ou greenwashing ? Faites vos jeux !

Nous verrons ce qu'en pensent les organisations spécialisées :

  • comparaison avec TotalEnergies
  • qui est le champion de l'intensité carbone ?
  • à qui est décernée la palme de l'hypocrisie ?
  • qui est addict au gaz de schiste ?
  • S'agit-il d'une course « to the top » or « to the bottom » ?

Bientôt dans vos boîtes mail, le premier numéro des "dossiers des Centraux Parisiens" : "COP26 : ça chauffe à CAP21"

CFDT Société Générale
CFDT Société Générale

Intéressé par un sujet en particulier,
Un projet ? Besoin d'accompagnement|Besoin d'informations|Reclassement|Transition d'activité|Départ de l'entreprise|J'explore toutes les pistes

N'hésitez pas, nous sommes à votre écoute.

Prendre rendez-vous