Accord relatif à l'indemnité de fin de carrière

  1. 2021-01-01Effet1
  2. ∞ Aucune limiteIndéterminé

L'indemnité de fin de carrière était en vigueur depuis 1987. L'enteprise récompensait la fidélité des salaries en boostant les montants prévus dans l'article 31 de la convention collective des banques. 
A partir du 1er janvier 2021, l'instruction SG N° 4504 sera caduque et sera remplacée par cet accord.
Des mesures spécifiques seront mises en place pour les salariés ayant plus de 10 ans d'ancienneté et ceux en transition d'activité.

Accord au régime de retraite supplémentaire à cotisations définies Avenant

  1. 2020-07-01Effet1
  2. ∞ Aucune limiteIndéterminé

Par accord collectif du 16 janvier 2017, Société Générale et les organisations syndicales ont défini un nouveau régime de retraite supplémentaire à cotisations définies, appelé "Epargne retraite Valmy".
La Direction a décidé d'augmenter sa taux de cotisations de 1,50% à 1,75% et de porter  de 2 à 4 fois le plafond annuel de la sécurité sociale. 

Accord complémentaire à l'accord sur les jours de repos et le maintien de la rémunération pendant le Covid-19

  1. 2020-07-01Effet1
  2. 2021-01-31Echéance2

Avenant Accord jours de repos et maintien rémunération Covid 19_04 05 20...

  1. 2020-05-01Effet1
  2. 2020-06-30Re-négo.2

Le changement de système d'indemnisation pour les parents en garde d'enfants, pour les personnes vulnérables ou partageant le domicile d'une personne vulnérable a provoqué la modificattion des règles établies dans l'accord jours de repos et maintien rémunération Covid 19_04 05 20.... 
La CFDT n'a pas été signature de cet avenant, car juridiquement, ce n'est pas possible de se prononcer sur les avenants d'un accord initial dont nous ne sommes pas signataire. La CFDT a participé activement pour imposer à la direction le respect de ses engagements. Une synergie DN, fédération et confédération pour porter le message auprès du gouvernement a permis d'arriver à un résultat sécurisant pour les salariés.

Accord sur les jours de repos et le maintien de la rémunération pendant l'épidémie de Covid-19

  1. 2020-03-30Effet1
  2. 2020-06-30Echéance2

A travers ce texte, Société Générale a souhaité mettre en place les ordonnaces portant mesures d'urgence en matière de congés, de durée du travail etde jours de repos. 
La direction s''est précipitée sur ces mesures alors qu'elles ontété mises en place pour les petites entreprises, non essentiellesau maintien de l'activité, qui pouvaient avoir recours au chômage partiel.
La prise d'une semaine de congés nous semblait un compromis acceptable mais les 10 jours, imposés par la direction et non négociables, sont un prix à payer trop lourd pour les salariés qui ont déjà fait l'effort de venir travailler malgré les risques pour leur santé et celle de leurs familles, afin d'assurer la continuité desservices et des agences, et qui ont essuyé les plâtres des premières semaines, sans protection. Nous refusons qu'ils soient à nouveau pénalisés.
La CFDT ne signe pas l'accord

Accord sur l'accompagnement social sur le projet d'évolution de BDDF à horizon 2023

  1. 2020-03-01Effet1
  2. 2023-07-01Re-négo.2
  3. 2023-12-31Echéance3

Jusqu'à présent la CFDT n'a signé aucun des accords sur les mesures d'accompagnement relatifs aux différents plans de restructuration BDDF. Pour nous le compte n'y était jamais : même si les mesures financières étaient attractives pour les salariés qui souhaitaient quitter l'entreprise, aucune mesure n'était à destination des salariés qui faisaient le choix de rester dans l'entreprise.
Dans cet accord, la Direction a enfin accepté d'apporter des solutions pour ceux qui restent dans l'entreprise en traitant du sujet de la formation, la mobilité ...

Accord relatif à la constitution, aux moyens et modalités de fonctionnement du CSEC

  1. 2020-01-09Effet1
  2. 2023-06-30Re-négo.2
  3. 2024-01-09Echéance3

Accord réservé aux Adhérents.
Veuillez vous identifier.

Accord don de jour de repos

  1. 2020-01-01Effet1
  2. 2021-09-01Re-négo.2
  3. 2022-12-31Echéance3

Le dispositif don de jour de repos  pour accompagner un proche gravement malade s'ouvre aux parents du salarié, il s'assouplit pour les enfants. Il permet à l'aidant de conserver un peu de jours repos pour souffler. 
La Direction avance avex prudence, car la cagnotte qui semble importante peut trés vite s'épuiser.
Un rendez vous est programmé après 18 mois de vie de l'accord pour réajuster le dispositif su besoin.
La CFDT a signé sur ce sujet qu'elle a porté et continue de faire progresser.

Accord en faveur de l'emploi et de l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap

  1. 2020-01-01Effet1
  2. 2022-04-01Re-négo.2
  3. 2022-12-31Echéance3

La loi Avenir a profondemment modifié la gestion du handicap dans l'entreprise.
Ce nouvel accord  permet de sécuriser le dispositif actuel encore quelques temps.
La CFDT a apporté son expertise sur ce sujet qu'elle porte depuis de nombreuses années

Accord salarial 2020

  1. 2020-01-01Effet1
  2. 2020-12-31Echéance2

Difficile de ne pas accepter l'augmentation de 54 centimes du chèque déjeuner attendue depuis une dizaine d'année par les salariés
De ne pas acter la prise en charge du maintien de salaire pour les 11 jours de paternité.
De ne pas être favorable à l'engagement de neutraliser l'impact des absences liées à la maternité ou à l'adoption pour la détermination de la part variable.
De ne pas accueillir favorablement l'augmentation de la part patronale dans le financement de notre retraite supplémentaire "Epargne Retraite Valmy".

Certes le montant de la prime exceptionnelle, dite "prime Macron" versée d'ici la fin février 2020 semble dérisoire :
550 € pour les salariés dont la rémunération annuelle brute 2019 ajoutée de la part variable est inférieur ou égale à 2 SMIC soit 36 510 €
et
400 € pour ceux dont la rémunération annuelle brute 2019 ajoutée de la part variable n'excède pas les 3 SMIC soit 54 765 €

La CFDT-SG a fait le choix de signer en favorisant cette année les mesures complémentaires, mais reste attacher à la mesure pérenne qui est la seule à permettre de conserver du pouvoir d'achat, financer le pacte social et contribuer à la retraite.