COVID-19 : Mise à jour  du Q&A, du protocole du ministère du travail, et des organisations sur les différents sites

COVID-19 : Mise à jour du Q&A, du protocole du ministère du travail, et des organisations sur les différents sites

Suite aux annonces du gouvernement liées à la dégradation de la situation sanitaire, le ministère du travail a modifié le protocole national santé-sécurité en entreprise et la Société Générale a mis à jour le Q&A.
Les ajustements suites aux annonces du gouvernement du 18 mars impactent principalement le dispositif commercial. Le principe d'activité prioritaire n'a pas évolué depuis le premier confinement.
La Société Générale délivre les attestations employeur nécessaires pour circuler après le couvre-feu.
Au lundi 22 mars le taux de présence des centraux est pour :
-      Les 3 tours SG  8% contre 11%
-      Val de Fontenay et les Dunes 4% contre 6%
-      Basaltes 21% contre 25%
Le reconfinement a eu un impact sur le niveau de présence. La possibilité de revenir sur site 1 jour par semaine aux volontaires en respectant la jauge est maintenue.

Concernant le protocole de restauration, il y a un ajustement très strict avec interdiction de déjeuner ensemble dans les salles de réunion ou open-space. Il faut déjeuner seul à son poste de travail. Les moments dits de convivialité sont qualifiés d'irresponsables par la direction.

La semaine dernière 250 personnes inscrites (dans les centraux) auprès des médecins SG pour la vaccination.

Impact du reconfinement  en région : Réponse  lundi 22 mars

Impact du reconfinement en région : Réponse lundi 22 mars

Face à la poussée de l'épidémie de Covid-19, le gouvernement a décidé de reconfiner dès ce vendredi 19 mars 2021 minuit, et pour un mois,16 départements (Aisne, Alpes-Maritimes, Essonne, Eure, Hauts-de-Seine, Nord, Oise, Paris, Pas-de-Calais, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Seine-Maritime, Somme, Val-de-Marne, Val-d'Oise, Yvelines). 
Le couvre-feu est maintenu selon les mêmes règles, mais repoussé à 19h pour l'ensemble du territoire à partir de samedi 20 mars 2021.
D'autres mesures sont détaillées dans le lien     https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Quelles conséquences sur l'organisation du travail dans les départements concernés ? La Direction recevra les organisations syndicales lundi 22 mars à 17h. 
Nous vous tiendrons informé dès la fin de la réunion. 

Reconduction de quelques dispositifs de l'accord COVID-19

Reconduction de quelques dispositifs de l'accord COVID-19

Notre accord d'entreprise COVID-19 sur les conditions de gestion de l'impact de la crise sanitaire sur notre vie au travail est arrivé à échéance le 31 janvier 2021.
Alors que nous sommes toujours dans l'incertitude sur la fin de la pandémie, la Direction reduit seulement quelques dispositifs de l'accord COVID -19 du 18 juin 2020.
- Maintien de la prime de 5.40€ pour les salariés venant sur site  et n'ayant pas accès à un RIE (Article 3 de l'accord du 18 juin 2020)
- Maintien de la neutralisation des absences en activité partielle pour les salariés vulnérables, cohabitant avec des personnes vulnérables,  gardant des enfants, sous réserve que le dispositif gouvernemental perdure (Article 4.3 de l'accord du 18 juin 2020).
- Le versement des indemnités de transport et de garde sera maintenu sauf si la durée de l'absence est supérieure à un mois.
- Les arrêts liés au COVID (décret du 8 janvier 2021): Pas d'application du délai de carence IJSS tant que le dispositif gouvernemental perdure, et application des règles habituelles relatives aux arrêts maladie  (neutralisation des absences pendant 30 jours). 
Par contre rien pour les salariés en télétravail exceptionnel lié à la COVID-19. Pas de ticket restaurant pour ceux qui bénéficient habituellement d'un restaurant d'entreprise. Pas de prime d'installation pour ceux du réseaux qui télétravaillent depuis le début de la crise. 
Sans accord écrit sur cette nouvelle période, nous ne pouvons pas être certains que de nouvelles conditions n'apparaissent pas au fil du temps.
 

Mise à jour des protocoles COVID-19

Mise à jour des protocoles COVID-19

Pas de changement du côté direction. 
La CFDT a rappelé que l'accord signé en 2020 pour gérer la crise COVID est arrivé à échéance le 31 janvier. Rien n'est fait à ce jour et pourtant nous sommes toujours en pleine crise.
Des points de l'accord sont-ils à reconduire ? Que faire pour les salariés bénéficiaires d'une restauration collective et qui sont toujours sans aucune indemnité repas ? Que faire pour les salariés de BDDF qui sont régulièrement en télétravail depuis le début de la crise, comme les CAR, et qui ne bénéficieront pas de la prime d'installation sur la paie de février comme les centraux ? Comment mettons nous en place la mesure de prévention santé pour les salariés en télétravail à 100% en leur permettant, sur la base du volontariat, de revenir sur site un jour par semaine ?
La Direction attend les prochaines mesures du gouvernement pour construire des mesures durables. Est-ce réaliste en matière de COVID ? 
Pour exemple, le protocole sanitaire du gouvernement change de nouveau et les annonces deviennent hebdomadaires.

Point COVID : Présence sur site, couvre-feu, personnes fragiles, outils pour le télétravail, objetcifs...

Point COVID : Présence sur site, couvre-feu, personnes fragiles, outils pour le télétravail, objetcifs...

Quelques chiffres :
- Dans les Centraux, entre 5 et 10% de présence sur site
- Dans le Réseau,le taux de télétravail pour les salariés équipés  est de 41% en CDS, 50% en CRC, 30% en Agences et 43% pour les AEP.

CENTRAUX :
La possibilité de revenir 1 jour sur site pour les salariés à 100% en TAD est étudiée suite aux dernières préconisations du Gouvernement. Néanmoins, étant donné l'évolution de la situation sanitaire, la Direction préfère attendre les prochaines annonces gouvernementales et statuera sur ce point fin janvier.
L'assouplissement du gouvernement à propos de la possibilité de revenir sur site 1 jour par semaine sur la base du volontariat est une mesure de prévention des risques psycho-sociaux mais la Direction ne l'entend pas.
Les dispositions actuelles qu'elles soient sanitaires ou en termes d'organisation du travail avec une mise en place massive du travail à distance exceptionnel sont maintenues dans les centraux et dans le réseau.
RESEAU :
- Couvre-feu : La direction refuse d'anticiper les fermetures d'agences ou de services avant 18 heures sous prétexte que nous sommes un service essentiel à l'économie
du pays, elle considère que les délais de route peuvent être effectués après 18h d'où la mise à disposition des attestations spécifiques.
- Matériel TAD : 2500 Laptops sont en cours de livraison.
- Travail à Distance : Pas de changement dans les dispositions prises, la Direction a rappelé que les expérimentations BDDF se poursuivent mais elles ne doivent pas
conduire à réduire le travail à distance exceptionnel instauré par la crise sanitaire. 
- Objectifs 2021 et PDP 2020 : Sujet sensible à nouveau posé par la CFDT, nous demandons une réelle prise en compte de la crise et une réelle considération des
managers sur les conditions de travail actuelles des salariés de plus en plus démotivés.

Q & A  collaborateurs mise à jour du 30 12 2020

Q & A collaborateurs mise à jour du 30 12 2020

Nouvelle mise à jour par la Direction des questions réponses à propos de la gestion de la COVID-19.

Q & A  collaborateurs mise à jour du 14 12 2020

Q & A collaborateurs mise à jour du 14 12 2020

La Direction a mis à jour son Q&R

Q & A  collaborateurs mise à jour du 13 11 2020

Q & A collaborateurs mise à jour du 13 11 2020

Le dispositif pour les personnes vulnérables et les salariés vivants avec des prersonnes vulérables a évolué Q2 
Le dispositif d'indemnisation des personnes vulnérables a également été modifié suite à la parution d'un nouveau décrêt. Q4

Reconfinement : point sur les dispositions et évolutions du dispositif BDDF

Actualité privée.
Veuillez vous identifier.

Q & A  collaborateurs mise à jour du 30 10 2020

Q & A collaborateurs mise à jour du 30 10 2020

Evolution du protocole nationale national du 29 octobre : Confinement général imposé pour l'instant jusqu'au 1er décembre.
La Direction adapte son dispositif sur les personnes vulnérables, le télétravail, la restauration d'entreprise...
Pour vos déplacements essentiels, vous pouvez effectuer votre attestation en numérique 
Pour casser les chaînes de contaminations et se tenir informer au plus près de votre territoire, nous vous recommandons de télécharger "TousAntiCovid" 
Pour toutes questions, doutes ou inquiétudes, contactez un de vos élus CFDT ou posez la via le "Contactez nous" du site cfdt-sg.fr.
Faisons ensemble que ce confinement préserve notre système de santé et nous fasse retrouver rapidement notre vie d'avant ou presque.