Evolution de BDDF : La CFDT signe l'accord d'accompagnement

Evolution de BDDF : La CFDT signe l'accord d'accompagnement

Jusqu'à présent la CFDT n'a signé aucun des accords sur les mesures d'accompagnement relatifs aux différents plans de restructuration BDDF. Pour nous le compte n'y était jamais : même si les mesures financières étaient attractives pour les salariés qui souhaitaient quitter l'entreprise, aucune mesure n'était à destination des salariés qui faisaient le choix de rester dans l'entreprise.
La position de la CFDT a été claire dés le début, elle a apporté des propositions sur chaque chapitre de l'accord, tout n'a pas été retenu mais de belles avancées ont été actées.
Comme tout accord, il ya le texte et son application. La CFDT veillera à ce que la direction respecte ses engagements. Nous comptons sur vous pour nous alerter si ce n'était pas le cas.
Vous pouvez retrouver le texte de l'accord signé dans notre menu - Les accords - Emploi

Ouverture à un et situation explosive sur les PPI

Ouverture à un et situation explosive sur les PPI

La CFDT interpelle la Direction et demande des engagements pour que la santé des salariés ne soit pas mise en danger.
Pour la CFDT, les engagements pris dans le passé sur les ouvertures à 1, doivent s'appliquer. Elles doivent rester exceptionnelles, limitées dans le temps et avoir l'accord du salarié concerné.
La baisse des taux a fortement relancé les PPI sans que la Direction ne mette les moyens en phase avec l'activité. Les délais s'allongent créant des tensions : clients-agences, agences-CDS, CDS-CDS...La seule solution proposée par la Direction, c'est de fermer la porte aux clients...chacun appréciera.

Utilisez vos droits de vote à l'AG SG, brève de CSEC et déclaration de la CFDT

Utilisez vos droits de vote à l'AG SG, brève de CSEC et déclaration de la CFDT

Salariés actionnaires, nous avons des droits pour nous faire entendre. Unissons nos voix pour être écoutés, donnons pouvoir à Monique MOTSCH pour qu'elle puisse accéder à la tribune lors de l'assemblée générale du 21 mai 2019.
Perte de clients, ouverture d'agences à une personne, agences importantes, avance logement, attestation de non-condamnation, formation, mécénat...les sujets n'ont pas manqué lors de la dernière session d'avril du CSEC.
La fédération CFDT Banques et Assurances a dénoncé la politique insensée et irresponsable de Société Générale.

Accord emploi...et de trois !

Accord emploi...et de trois !

Dans le contexte difficile, c'était beaucoup plus qu'un simple renouvellement. La CFDT a été force de propositions en matière de dialogue social, d'emploi et de formation.
Les dispositifs attachés au contrat de génération ont éte reconduits, voire améliorés.
Nous avons réussi à obtenir de Frédéric Oudéa, qu'il n'y ait aucun licenciement contraint.
Nous pouvons par contre, déplorer que la rupture conventionnelle collective soit intégrée dans cet accord de 53 pages.
En apposant sa signature, la CFDT acte les avancées et les engagements, notamment que l'accord soit un socle pour tous les salariés de Societé Générale.
Retrouvez le texte complet dans le menu "Les accords" et la rubrique "emploi" ou directement en cliquant ICI

Mêmes maux, mêmes saignés

Mêmes maux, mêmes saignés

Frédéric Oudéa a réuni les organisations syndicales pour leur présenter, un peu avant la presse, les résultats financiers 2018.
Cette année les résultats sont en forte hausse +37,7% pour atteindre 3, 9 milliards mais...et oui, il y a un "mais", cela devient une mauvaise habitude...cela ne suffit pas, un nouveau plan d'économie doit être fait. 
Cette année ce sera le tour de la Banque d'investissement qui devra trouver 500 millions d'euros sur les activités de marché.
La CFDT prend exemple des difficultes de la transformation du réseau pour réclamer plus de dialogue social pour que cela se passe mieux.

La Direction refuse le dialogue !

La Direction refuse le dialogue !

Pourtant, les sujets d'amélioration sociale ne manquent pas à Société Générale.
La CFDT a plusieurs sujets à soumettre à notre DRHG pour expliquer pourquoi les salariés sont désengagés, lassés, fatigués ...et qu'y trouver des solutions, serait bon pour la qualité client, pour les conditions de vie au travail des salariés et pour la performance.
La CFDT doit être entendue. Ce sont vos voix aux éléctions CSE qui donnent de la voix à la CFDT auprès de la Direction.
Faites en sorte que la CFDT soit plus forte, en militant, en votant et faisant voter CFDT partout en France !