La CFDT est le premier syndicat de France

La CFDT est le premier syndicat de France

Début décembre, à l'issue des élections de la fonction publique, la CFDT est devenue première organisation syndicale en France tous secteurs confondus avec quelque 120 000 voix d'avance sur la CGT.
Déjà première dans le secteur privé depuis mai 2017, sa deuxième place dans la fonction public donne un total de 1 841 542 voix et hisse la CFDT sur la plus haute marche du podium.
Ce sont les bulletins CFDT que vous déposez dans les urnes lors des élections de vos établissements qui font aujourd'hui la victoire de la CFDT.
Comme ce seront les bulletins CFDT que vous déposerez dans les prochaines élections de CSE qui feront de la CFDT, la 1ère organisation syndicale à Société Générale.
Une reconnaissance des salariés qui nous permet d'être plus fort devant nos interlocuteurs.
MERCI !

Nouvelle équipe se présente à la DEC de Vincennes

Une nouvelle équipe se présente à la DEC de Vincennes

NAO 2018 - La CFDT dit NON

NAO 2018 - La CFDT dit NON

Malgré la forte mobilisation des salariés le 14 décembre, la direction refuse de rouvrir les discussions sur les salaires.
Elle reste sourde aux attentes des salariés, d’ailleurs à l’entendre tout va bien.
Après 7 années sans augmentation pérenne et collective et au mépris de l’effort collectif consenti par les salariés, la direction intensifie son plan d’économie.
1 % de la RAGB pour les salaires inférieurs à 31.000€ ce n’est pas suffisant pour compenser la perte de pouvoir d’achat subie ces dernières années.
Pire, la direction aujourd’hui s’attaque à nos avantages sociaux, aidée en cela par le SNB.
Si ce dernier a fait le choix de devenir le bras armé de la direction au prix de toutes les compromissions, la CFDT a fait le choix des salariés.
Le 14 décembre vous avez dit stop. Nous vous avons entendus et à notre tour nous disons stop à la casse sociale.
La CFDT ne signera pas la NAO et restera aux côtés des salariés
Les temps sont durs pour les salariés et personne ne peut faire l’impasse sur 1.000€, la CFDT a signé l’accord sur le supplément d’inté-ressement.

Lettre ouverte à la DRH du Groupe.

Lettre ouverte à la DRH du Groupe.

Au delà de la grogne sur les salaires, le travail, son organisation et ses outils sont au coeur du mécontentement des salariés.
Les injonctions paradoxales, les modes de managements, l'intensification du travail, les différentes statistiques inutiles, la dégradation des conditions de travail ont entraîné un sur-stress dans l'entreprise maintes fois confirmés par les enquêtes menées par la CFDT et par celles de la direction.
Forte de sa présence sur le terrain et des échanges avec les salariés, la CFDT a construit des revendications sur les conditions de travail, les effectifs, les salaires. 
Ce cahier revendicatif a été adressé à notre DRH du Groupe. 

De plus en plus de travail et de pressions commerciales

Les méthodes de pression sont bien plus importantes que les moyens dont disposent chacun pour exercer son métier de manière convenable.
Même le budget café pour accueillir les clients est en baisse !
Les cocktails clients après les horaires de travail ne doivent pas entraîner des dépassements de plus de 10h00 de la durée du travail.

MERCI !

MERCI !

Un grand merci à tous les salariés qui se sont mobilisés le 14 Décembre 2018 pour montrer leur détermination à défendre leur pouvoir d’achat, leur statut social, leurs conditions de travail et leurs emplois !!!
Contrairement à ce qui a été annoncé par la direction, sur de nombreux sites le taux de grévistes dépasse les 50 % et à certains endroits il atteint même les  80 %.
Quelques chiffres : CDS Rennes 95 %, CDS Val de Fontenay 75%, CDS Toulouse 67 %, CDS Montpellier 70 % , Dec d’Ajaccio fermée, Dec Agen 60 % et 2/3 des agences fermées, Dec Amiens 8 agences fermées …
Les débrayages ont été largement suivis, notamment sur les CRC, 45 % à Lille.
Les salariés ont exprimé leur mécontentement, leur lassitude, leurs inquiétudes, mais aussi leur résolution à ne pas tout accepter !
Les salariés ont clairement donné un carton rouge à la direction !

belle mobilisation du 14 décembre  !

belle mobilisation du 14 décembre !

Open space vide, agences fermées, rassemblement réussi ...à Lille, Strasbourg, Montpellier, Amiens, Toulouse, Nantes, Val de Fontenay...
Les salariés de Société Générale ont largement répondu à  l'appel à la mobilisation lancé par la CFDT, la CGT et la CFTC ce vendredi 14 décembre.
Sur de nombreux sites  le taux de grévistes dépasse les 50 %, les débrayages ont été largement suivis et  de nombreuses agences sont restées fermées.
Les salariés ont exprimé leur mécontentement et leur lassitude.
C'est un carton rouge donné à la direction. 
Le dernier message du Directeur Générale, envoyé la veille du mouvement un peu avant 20h00, a plus mobilisé qu'apaisé le mécontentement des salariés.
L'intersyndicale se réunira lundi 17 et nous vous tiendrons informés des suites du mouvement
Merci à tous pour cette belle mobilisation !

Au pieds des tours SG à la Défense le 14 décembre

Au pieds des tours SG à la Défense le 14 décembre

Les salariés étaient accueillis par un thé ou café pour échanger sur les motivations du mouvement social.
Nos militants ont distribué le tract intersyndical.

Vous manquez d'éléments pour vous mobiliser ce vendredi 14 décembre !

Vous manquez d'éléments pour vous mobiliser ce vendredi 14 décembre !

Notre mobilisation n'a pas été construite sur du vent.
C'est l'accumulation de plusieurs années d'efforts avec des conditions de travail qui se dégradent sans aucune reconnaissance.(voir historique des accords salariaux depuis 2010)
Sans vouloir opposer les salariés et les actionnaires, la CFDT pense que les efforts ne sont pas équitablement partagés. (voir historique des dividendes depuis 2010)
Si aujourd'hui, la Direction peut choisir comme nouvelle identité visuelle : "L'avenir c'est vous", c'est bien parce que les salariés ont subi des plans d'économies successifs pour dégager de la richesse, constituer des provisions et règler les litiges et amendes du passé. Sans eux, Société Générale ne serait plus ! (voir historique des litiges, amendes et plans d'économies.)
Maintenant, vous pouvez juger de la légitimité de notre action.
Rejoignez nous !

Grève, mode d'emploi

Grève, mode d'emploi

Vous avez envie de montrer votre mécontentement et soutenir les revendications de la CFDT, mais vous vous posez pleins de questions qui vous freinent.
La CFDT lèvent vos barrières en répondant à :
Qui peut faire grève ?
Faut-il vous déclarer avant ?
Faut-il vous déclarer après ?
Qui a la charge de vous déclarer gréviste ?
Peut-on vous retitrer plus de salaire que vous n'avez cessé de travailler ?
Toute vos réponses ICI
Ou auprès de vos élus ou de la Délégation Nationale