Appelez-nous au +33(0)1 42 14 41 18
ou envoyez un Email à contact@cfdt-sg.fr

N'hésitez plus, vous avez besoin d'un conseil, d'une aide, de nos outils, alors nous sommes là pour vous. Contactez-nous
COVID-19 : Mise à jour  du Q&A, du protocole du ministère du travail, et des organisations sur les différents sites

Suite aux annonces du gouvernement liées à la dégradation de la situation sanitaire, le ministère du travail a modifié le protocole national santé-sécurité en entreprise et la Société Générale a mis à jour le Q&A.
Les ajustements suites aux annonces du gouvernement du 18 mars impactent principalement le dispositif commercial. Le principe d'activité prioritaire n'a pas évolué depuis le premier confinement.
La Société Générale délivre les attestations employeur nécessaires pour circuler après le couvre-feu.
Au lundi 22 mars le taux de présence des centraux est pour :
-      Les 3 tours SG  8% contre 11%
-      Val de Fontenay et les Dunes 4% contre 6%
-      Basaltes 21% contre 25%
Le reconfinement a eu un impact sur le niveau de présence. La possibilité de revenir sur site 1 jour par semaine aux volontaires en respectant la jauge est maintenue.

Concernant le protocole de restauration, il y a un ajustement très strict avec interdiction de déjeuner ensemble dans les salles de réunion ou open-space. Il faut déjeuner seul à son poste de travail. Les moments dits de convivialité sont qualifiés d'irresponsables par la direction.

La semaine dernière 250 personnes inscrites (dans les centraux) auprès des médecins SG pour la vaccination.

  • 2021-03-24
  • Toutes les infos COVID-19

Nos Liens Utiles

Questions / Réponses

Vous avez une question ? Consultez nos réponses.
N'hésitez pas à nous contacter pour nous faire vos suggestions....
Toutes nos réponses
  • Q-23 : Qu’est ce qui change à partir du 1er mai pour les salariés fragiles et en garde d’enfants ? Ces salariés ne sont plus couverts par la Sécu, ils sont en activité dite partielle et SG s'engage à maintenir leur rémunération jusqu'au 30 juin en se substituant à l'Etat.

    Les salariés en garde d'enfants devront, dès le 11 mai, justifier de la fermeture de l'établissement de l'enfant par un certificat pour pouvoir continuer à bénéficier de leur rémunération, sans cela il leur sera demandé de poser des congés. Si l'établissement n'ouvre que partiellement ou sans système de garde ou de cantine, SG n'a pas précisé à ce jour sa position.

    Concernant les personnes fragiles, SG pourra suspendre la période dite maintenant « d'activité partielle » pour y imposer les jours de congés prévus dans l'accord soit 10 jours maximum.

  • Q-22 : Je suis en arrêt maladie pour un autre motif que L'accord prévoit que la prise de congés doit s'effectuer à l'issue de l'arrêt de travail. Celui-ci ne doit pas être interrompu pour positionner les congés.

    extraits de l'accord:

    -"Le salarié, qui est en arrêt maladie durant les congés payés pris pendant la période de confinement, pourra demander le report des jours de congés payés impactés par son arrêt. Il devra les prendre, dans la mesure du possible, avant le 30 mai 2020" p 4/8

    - "Le salarié, qui est en arrêt maladie durant les congés payés pris pendant la période de confinement, pourra demander le report des jours de congés payés impactés par son arrêt. Il devra les prendre, dans la mesure du possible, avant le 30 mai 2020" p 5/8

    -"Pour les salariés qui auraient, sur la période de confinement, des arrêts maladie rémunérés par l'assurance maladie ou la prévoyance (en dehors des arrêts pour garder les enfants ou couvrant les personnes à risque de développer une forme grave d'infection au Covid-19) ne permettant pas d'imposer la prise de 2 semaines de repos, la prise de jours de repos se fera uniquement au terme de ces arrêts ;" p5/8

  • Q-21 : Je suis intérimaire, dois je poser des congés?Il n'est pas prévu que l'accord sur les congés s'applique aux intérimaires, puisqu'ils ne sont pas considérés comme salariés SG donc non.

Adhérez à la CFDT
aidez-nous à faire progresser la société !
Allez-y