Renouvellement de l'accord mondial sur les droits humains fondamentaux

Renouvellement de l'accord mondial sur les droits humains fondamentaux

Il aura fallu attendre 9 mois pour que Société Générale et l'UNI global Union renouvelle l'accord.
La CFDT se félicite de cette signature même si à aucun moment nous avons été associé...sauf pour la photo finish. Mais nous y avions bien notre place en tant qu'affilié à l'UNI au même titre que la CGT et FO, non présent pour le cliché, ce qui n'est pas le cas de la CFTC et du SNB/CFE-CGC. 
Ce nouvel accord intègre la loi française du 27 mars 2017 relative au devoir de vigilance des sociétés mères et entreprises donneurs d’ordre, qui requiert l’établissement et la publication d'un plan de vigilance. Ce plan doit identifier les risques et prévenir les atteintes graves envers les droits humains, les libertés fondamentales, la santé et la sécurité des personnes et l'environnement.
Société Générale réaffirme sa volonté de lutter contre les discriminations et de développer la diversité.
Société Générale et UNI s'engagent à agir pour préserver la santé, la sécurité et la qualité des conditions de travail des salariés du Groupe.
La CFDT portera cet accord et agira au sein du Comité Européen pour qu'il ne reste pas qu'un texte de plus dans la bibliothèque sociale de Société Générale. 
UNI Global Union est la voix de 20 millions de travailleurs du secteur des services du monde entier. Par le biais de ses 900 syndicats affiliés, UNI représente les travailleurs et travailleuses dans 150 pays de toutes les régions du monde. Notre mission est de développer et renforcer les syndicats affiliés et UNI Global Union pour améliorer les conditions de travail et de vie des travailleurs des services et secteurs connexes.