Reconduction de quelques dispositifs de l'accord COVID-19

Reconduction de quelques dispositifs de l'accord COVID-19

Notre accord d'entreprise COVID-19 sur les conditions de gestion de l'impact de la crise sanitaire sur notre vie au travail est arrivé à échéance le 31 janvier 2021.
Alors que nous sommes toujours dans l'incertitude sur la fin de la pandémie, la Direction reduit seulement quelques dispositifs de l'accord COVID -19 du 18 juin 2020.
- Maintien de la prime de 5.40€ pour les salariés venant sur site  et n'ayant pas accès à un RIE (Article 3 de l'accord du 18 juin 2020)
- Maintien de la neutralisation des absences en activité partielle pour les salariés vulnérables, cohabitant avec des personnes vulnérables,  gardant des enfants, sous réserve que le dispositif gouvernemental perdure (Article 4.3 de l'accord du 18 juin 2020).
- Le versement des indemnités de transport et de garde sera maintenu sauf si la durée de l'absence est supérieure à un mois.
- Les arrêts liés au COVID (décret du 8 janvier 2021): Pas d'application du délai de carence IJSS tant que le dispositif gouvernemental perdure, et application des règles habituelles relatives aux arrêts maladie  (neutralisation des absences pendant 30 jours). 
Par contre rien pour les salariés en télétravail exceptionnel lié à la COVID-19. Pas de ticket restaurant pour ceux qui bénéficient habituellement d'un restaurant d'entreprise. Pas de prime d'installation pour ceux du réseaux qui télétravaillent depuis le début de la crise. 
Sans accord écrit sur cette nouvelle période, nous ne pouvons pas être certains que de nouvelles conditions n'apparaissent pas au fil du temps.