Augmentations, emploi, conditions de travail... à quoi servons-nous concrètement au quotidien ?

Augmentations, emploi, conditions de travail... à quoi servons-nous concrètement au quotidien ?

C'EST VOUS QUI LE DITES LE MIEUX !
Depuis plusieurs mois, les sujets d'inquiétude sont nombreux : les négociations sur les salaires, les plans de suppression de postes, le télétravail, la fusion avec le CDN. D'aucuns pourraient donc s'interroger encore sur ce que nous faisons pour vous au quotidien et sur ce que nous apportons  :
Quoi de mieux que de laisser la parole à ceux qui nous ont sollicités et que nous avons conseillés, défendus...
NB : tous les cas évoqués et tous les témoignages qui suivent sont réels, seuls les prénoms ont été changés, par souci de confidentialité.


ENTRETIENS D'EVALUATION : « Vous m'avez donné la force » Amira C.
Les 2 derniers entretiens d'évaluation d'Amira ont été une telle source de stress qu'elle a dû se rendre à l'infirmerie à chaque fois. Son équilibre vie privée / vie pro a été mis à mal en 2020 à cause de la crise sanitaire et des constants chamboulements de son service. Et pourtant, elle est considérée comme un « pilier » de l'équipe.
Elle nous a demandé comment sortir de cette situation.
« Grâce à nos échanges, j'ai compris que je n'avais aucune raison de me poser en victime, que j'avais des droits, et que je méritais d'être écoutée et considérée. Vous m'avez donné la force d'aller voir mon N+3 ! Il m'a écoutée, donné raison et permis de régler le conflit larvé avec mon manager. »

POSE DES CONGES : « j'ai réclamé en argumentant et j'ai obtenu gain de cause » Leîla F.
La ligne RH d'Alicia lui a interdit de poser son reliquat de RTT jusqu'à fin Mars. Il lui était pourtant impossible de les poser avant la fin Janvier 2021 pour des raisons incontournables de continuité de service ! Elle nous a sollicités pour trouver une solution.
« Lorsque je vous ai interrogés sur mon problème, vous m'avez dit que des HRBP et des managers dérogent régulièrement à l'usage en matière de pose de RTT pour les cadres et que vous l'aviez dénoncé en commission des réclamations sociales. Vous m'avez conseillée plusieurs actions possibles pour faire valoir mes droits. Après avoir sollicité ma ligne RH, j'ai pu obtenir 5 jours de report jusqu'à fin Mars. Merci pour votre aide ! »

SALAIRES / CLASSIFICATION « J'ai ouvert la porte des négociations » Leïla D.
Leïla est depuis 2 ans dans un nouveau service, les promesses de son ancien service en évolution salariale et classification sont parties en fumée. Aujourd'hui, les échang es à ce sujet sont au point mort, quel que soit l'interlocuteur. Elle ne sait plus comment faire pour obtenir la réouverture de ce dossier.
« Forte de tous vos conseils, j'ai pu obtenir un entretien avec ma HRBP pour parler de la stagnation de mon salaire et son écart par rapport au marché. Comme cela bloque mon évolution de carrière, j'ai pu militer également en faveur d'une classification supérieure. J'ai pu enfin mettre également mon investissement quotidien à la table des négociations. J'attends avec espoir les prochaines annonces. »



CONGES DE FIN DE CARRIERE : « enfin un retour à la raison » Georges T.
Georges ne comprend pas pourquoi son dossier d'aménagement de fin de carrière n'a pas été accepté à l'automne 2020. Sa HRBP lui a répondu que les études de ce type de dossiers, pour des départs à la retraite au-delà du 31/12/2023, sont gelées, du fait des incertitudes sur la future réforme des retraites. Il nous demande d'intervenir.
« J'avais effectué toutes les démarches auprès d'une association pour pouvoir les rejoindre au printemps 2021 et ainsi valider mon congé de fin de carrière pour un départ à la retraite en 2024. Après le refus essuyé, vous êtes intervenus en haut lieu tout début 2021 pour obtenir au final que tous les dossiers, dont la date de départ à la retraite se situe jusqu'au
01/07/2024, puissent être étudiés, si le salarié insiste en connaissance de cause. Je vais donc pouvoir faire valider ma demande. Je respire enfin ! »

COMMUNICATION : « des discours sans langue de bois» Serge S.
Dans notre tract « Fusion Crédit du Nord et Société Générale — Quel avenir pour ce mariage forcé ? » nous avions écrit : « L'histoire moderne et future de Société Générale ne s'écrit plus qu'en termes d'abandon, d e cession d'activités, de perte de cap stratégique... »
Serge nous a félicités par mail.
« Je suis 100% en phase avec ce que vous écrivez sur la façon d'aborder les problèmes et sans langue de bois. Depuis 12 ans, notre belle maison s'enfonce dans une crise sans fin. Beaucoup de salariés sont au bout du rouleau. Nous avons donc besoin de représentants du personnel comme vous : constructifs, qui ne pratiquent ni l'agression, ni l'injure, mais qui savent rester fermes. »

ADHESION : « je me sens aujourd'hui écoutée, considérée » Gisèle G.
Gisèle ne savait plus à qui parler pour exprimer son mal-être : dans son service, les conditions de travail, l'ambiance et l'esprit d'équipe s'étaient fortement dégradés, l es conflits éclataient au grand jour. Elle nous a demandé conseil et nous l'avons reçue au local.
« J'ai osé franchir la porte de votre local malgré ma peur d'être repérée, dénoncée, voire calomniée. Je n'en pouvais plus. Votre écoute, votre chaleur humaine m'ont revigorée. Votre discrétion m'a protégée. Votre plan d'action pour rebondir m'a permis d'obtenir une mobilité et de trouver un nouveau poste. J'ai décidé d'adhérer et depuis j'ai retrouvé la confiance, la force de me battre, au sein d'une vraie équipe soudée, qui se bat pour notre quotidien. »

Vous le constaterez :
nous solliciter n'est ni honteux ni dangereux… c'est surtout nécessaire et… utile !
Malgré tous nos efforts, malgré toutes nos demandes pour vous défendre, nous faisons face à une direction qui récompense rarement votre engagement (encore récemment par exemple, des augmentations collectives à 0, pour la 8e année consécutive).
Néanmoins, nous ne baissons pas les bras, et continuons de nous battre au quotidien pour vous aider dans vos démarches et vous apporter cette écoute et cette bienveillance qui vous manquent tant. Vos témoignages sont une force !

Rien de tout cela n'existerait sans cette confiance mutuelle qui nous unit et nous renforce tous.