8 mars : L'égalité salariale entre les femmes et les les hommes existe-t-elle à la SG ?

8 mars : L'égalité salariale entre les femmes et les les hommes existe-t-elle à la SG ?

8 mars, la journée internationale des droits des femmes est malheueusement l'occasion de faire le constat que rien ne bouge vraiment.
Encore aujourd'hui, des salariées SG sont obligées de prendre le long et courageux chemin des prud'hommes pour faire reconnaître la discrimination salariale dont elles font l'objet.
Encore aujourd'hui, des équipes syndicales sont obligées de faire intervenir l'inspection du travail pour faire respecter les textes sur la part variable et les congés de maternité.
Encore aujourd'hui, l'enveloppe annuelle de résorption des écarts salariaix ne suffit pas à corriger l'ensemble des écarts constatés au delà de 5% de différence.
Encore aujourd'hui, les représentants de notre Direction en commission de suivi de l'accord égalité affichent clairement :  "Les Organisations Syndicales ont signé un accord avec une méthode, on ne sait pas engager sur un résultat" ...  tout est dit !!

Partagez cet article